6 – La rédaction de mon annonce immobilière je bâclerai

Cher ami vendeur, c’est encore moi !

Avec les photos, l’annonce est le premier contact que les acquéreurs potentiels ont avec votre bien. Ils vont lire votre prose et commencer à se projeter dans les lieux.

Pour éviter l’appel que vous redoutez tant (une visite nannnnnnnn c’est trop tôt) je vous conseille de bâcler cette rédaction d’annonce.

Voici quelques conseils :

  1. Utiliser des abréviations et des résumés du type : PART VENDS T4 AVIGNON CENTRE _ 3 chambres _ 84m2 / curieux s’abstenir !
    Tel : 02 03 04 05 xx / heures repas

On ne sait jamais si le site Leboncoin décidait de faire payer au mot ses annonces (j’espère qu’ils ne vont pas trouver cette idée excellente ☹)

  1. N’en dites pas trop : le teasing ça fait venir les gens c’est connu ?
     
  2. Gonfler le prix de vente, on ne sait jamais s’ils veulent négocier comme tout le monde finalement on aura notre marge de manœuvre
     
  3. N’en dites pas trop sur la localisation
     
  4. Soyez optimiste : votre placard est un dressing, votre balcon est une terrasse, votre cave est un garage. L’essentiel est de les faire venir et s’ils sont déçus on met le paquet en visite.
     
  5. Ne mentionnez surtout pas qu’il y a des travaux à prévoir… Vous avez raison mieux vaut faire des dizaines de visites inutiles et se fatiguer que de donner le maximum d’information et d’avoir 2 ou 3 visites qualifiées.

L’annonce sera le premier contact que vos acquéreurs auront avec votre maison ou appartement : il vous faudra donc bien travailler cette rédaction. Consultez notre article sur ce sujet et si vous avez envie d’en savoir plus sur la question, mail faites-nous un mail à contact@commentvendreseul.com