Le diagnostic Termites et état parasitaire

Cher vendeur, quel sujet passionnant que les diagnostics immobiliers. Intéressons nous au diagnostic Termites et à celui de l’état parasitaire !
 
 
 

Le diagnostic Termites

–  Les termites sont des insectes dits xylophages qui se nourrissent de bois et détruisent les charpentes des biens de l’intérieur.
– Il faut savoir que plus de la moitié du territoire Français est concerné par l’infestation des termites. Une carte des départements infestés est dressée et régulièrement mise à jour par les services préfectoraux et les mairies http://termite.com.fr
– Dans les départements désignés par arrêté préfectoral, les vendeurs sont tenus de faire dresser (par un professionnel certifié) un état parasitaire, afin de voir s’il y a présence ou absence de termites. Une commune met en place un arrêté dès lors que des termites sont trouvées dans une maison ou un appartement. Le rapport issu de l’expertise n’est valable que 6 mois, ce qui peut être gênant lorsque le délai entre le compromis et la vente est long.
La détection de ces petites bêtes n’interdit pas la vente et n’oblige pas les propriétaires à se mettre en chasse, mais cela jouera évidemment sur le prix ! Quelques fois, il vaut mieux traiter le logement et tenter de le vendre un peu plus cher après un nouveau diagnostic.

Le diagnostic État parasitaire

Ce diagnostic recherche la présence de champignons lignivores (type Mérule) et d’insectes à larves xylophages. Ce diagnostic est complémentaire à celui des termites, et ne peut en aucun cas le remplacer.
L’état parasitaire n’est pas obligatoire mais fortement recommandé dans certaines régions humides à risques qui favorisent le développement de ces parasites du bois. Il peut être aussi imposé par votre notaire en fonction de la localisation du bien (exemple Bretagne et Normandie).
Le mérule peut dégrader rapidement une construction (elle s’attaquera au plancher, à la charpente et aux plinthes).
Ce diagnostic n’a pas de validité. Le diagnostiqueur se rendra chez vous à votre demande et réalisera ce contrôle grâce à un sondage visuel des bois, puis électronique.
Vous l’aurez compris, la réalisation des diagnostics est une étape à ne surtout pas négliger ! La législation change régulièrement et est plutôt complexe en fonction des cas. Mieux vaut vous adresser à un professionnel pour vous assurer d’une vente sans souci.