12 – Dans la vente de mon bien je ne m’investirai pas et je n’investirai pas

Cher ami vendeur, un visiteur, un acheteur se fait un avis sur votre bien dans les 90 premières secondes ! Et oui c’est comme en amour.

On ne laisse pas quelques bricoles et travaux en suspens. La porte d’armoire qui grince, le clou qui dépasse, les stores cassés, les étagères pas droites, le carreau de céramique effrité, le mur du couloir à moitié peint… Vous n’y faites même plus attention. Les visiteurs, eux, si !

Pourquoi faire ces travaux, c’est une idée saugrenue puisque vous partez de ce logement ??

« Ils vont bien les faire les travaux les acheteurs, ils pourront même les faire au fur et à mesure. Nous on a plus le temps ». Les glaces au plafond de la chambre, c’est sympa pourquoi les déposer ? Les tapisseries à fleur de la même couleur que la parure de lit c’est sympa non ? Le grand trou au milieu du jardin, ils pourront le reboucher et puis s’ils ont des enfants : ils pourront jouer à cache-cache. Ça vous fait rire, je l’ai déjà entendu !

Juste comme ça, au passage, rappelez-vous qu’ils n’auront peut-être pas envie de se charger de la rénovation à leur arrivée … Alors pour les décourager, quoi de plus efficace qu’une liste de taches fastidieuses à réaliser avant de réellement se sentir bien dans son nouveau logement.

X Ne pas ranger, ni nettoyer, ni aérer.

Vous aurez au préalable laissé les photos des enfants partout, votre collection de poupée de votre arrière-grand- mère et le tableau de clown triste au-dessus de votre lit … La vaisselle de ce matin sera dans l’évier et les volets seront fermés (c’est plus cosy et intime).

X Aussi vous n’aurez pas préparé cette visite et vous ne pourrait pas répondre à toutes leurs questions.

a se voit qu’il y a une cave quand même ? Vous n’aurez pas réfléchi à votre sens de visite.

X Ne pas soigner votre accueil

On fait poiroter les visiteurs, on arrive en retard (chez soi, ça c’est fort, mais je l’ai déjà vu).

Vous pouvez également les accueillir en survêtement ou encore plus fort (et là, je vous jure, je l’ai déjà expérimenté) «en caleçon» ( je suis chez moi et je fais ce que je veux).

Dites-vous bien que s’ils ne sont pas à l’aise avec vous, même si votre maison remplit leur critères de recherche cette visite ne sera pas gagnante.

Nous vous conseillons donc de :

  • Terminer vos petits travaux et de soigner les finitions
  • Ranger, nettoyer et aérer
  • Dépersonnaliser votre bien au maximum et de le désencombrer

Ouvrir les volets et les rideaux, allumez vos lumières (même en plein jour), la luminosité est un des principaux critères d’achat !