Faut-il vendre ou acheter d’abord ?

vendre ou acheter d'abord

Vous êtes propriétaire de votre résidence depuis quelques années mais arrive maintenant le moment où vous souhaitez changer pour plus grand (ou plus petit, ou dans une autre ville…).

Vient alors la question fatidique : faut-il que je vende mon appartement ou ma maison en premier ou que j’achète mon futur logement d’abord ?

SOS, dans quel ordre on procède ? Pas de panique, il y a des solutions adaptées à chaque cas !

Vendre d’abord

Cette première solution est la moins risquée financièrement : en cédant son bien d’abord, on dispose de fonds pour financer le futur achat. En vendant avant d’acheter, on sait précisément de quelle somme on dispose pour ensuite calculer combien emprunter, combien de temps etc…

La contrepartie, c’est que quand la vente est définitive, vous n’avez que quelques mois (à peu près 3 en général) pour trouver une autre résidence principale et déménager ! Un délai limité pour partir donc. Et si vous ne trouvez pas de logement vous allez devoir passer par la case location ! Ce qui signifie devoir supporter le coût de deux déménagements et du loyer de la location.

enlightened Nos conseils :

  • Si vous vendez votre bien avant d’acheter, vous pouvez essayer de vous arranger avec votre acquéreur afin d’allonger le temps entre la signature du compromis de vente et l’acte de vente. Vous pouvez négocier avec lui pour repousser le moment de la remise des clés pour avoir plus de temps pour chercher un nouveau bien. On appelle cela une vente longue : au lieu de disposer de 2 mois et demi voire 3 mois entre la signature du compromis et celle de l’acte définitif de vente, le délai s’allonge à 6 mois.
  • Une fois votre logement vendu, vous avez trouvé une nouvelle résidence pour vous et votre famille ! Dans ce cas, signer le compromis de vente du logement que vous achetez après avoir signé l'acte de vente du bien vendu est la chose la plus prudente à faire.

Acheter d’abord

Vous n’avez pas encore mis votre bien en vente… Mais voilà vous avez eu un coup de cœur pour une maison et vous ne voulez pas laisser passer cette opportunité…Vous allez donc acheter avant de vendre ! L’avantage ? Pas besoin de payer une location et deux déménagements puisque vous pouvez aménager directement dans votre nouvelle résidence après la signature de l’acte authentique.

Le risque, c’est de se retrouver avec deux biens sur les bras (et toutes les charges qui vont avec). L’autre souci, c’est que si vous achetez avant de vendre, votre budget va s’établir en fonction du prix estimé de votre résidence actuelle. Or, il est possible que vous vendiez votre bien à un prix différent de celui que vous aviez estimé.

enlightened Nos conseils :

– Même si vous êtes pressé de vendre, ne bradez pas votre bien ! Beaucoup de vendeurs font cette erreur parce qu’ils n’arrivent pas à vendre et sont désespérés. S’il est au bon prix, votre bien se vendra.

Retrouvez notre article les  6 erreurs à ne pas commettre pour fixer le prix de sa maison ! 

– Utilisez les méthodes pour vendre votre bien rapidement : 

– Pour financer votre achat, vous pouvez contracter un crédit relais. Ce type de crédit sert à financer un achat immobilier jusqu’à ce que votre ancien bien soit vendu. Le montant du crédit peut aller de la moitié jusqu'à 80% du prix du bien que vous souhaitez acheter. Il dure en général entre 1 et 2 ans.

Attention, ce type de financement n’est pas à prendre à la légère. Si votre bien immobilier n’est toujours pas vendu au terme du crédit, vous vous exposez à de gros problèmes financiers puisque vous allez devoir rembourser la banque des sommes prêtées et des intérêts. À utiliser donc avec précaution.

 

 

BILAN :

Aucune solution n’est idéale : vendre d’abord est certes sécurisant financièrement, mais vous devez ensuite, dans un délai donné, retrouver un lieu où habiter. Acheter avant de vendre ne laisse certes aucun « temps mort » (vous emménagez tout de suite dans votre nouvelle maison) mais est plus risqué en termes de budget. Votre décision dépendra de plusieurs facteurs que vous devez prendre en compte (votre situation, une maison coup de cœur…). L’état du marché immobilier reste aussi un élément important à analyser dans votre prise de décision. (si la demande et les prix sont en baisse, peut-être est-il judicieux de vendre en premier lieu).